Cécile Delalandre (1952-2019)

Née en Pays de Caux, Cécile Delalandre se définissait elle-même comme « une sorte de femme à colombages mi-effrontée, mi-pudique, qui chercherait un endroit classe où s’invitent des loubards pour y boire un coup, s’y raconter des histoires, les écrire et puis partir ».
Aînée de sept enfants, elle écrivait déjà avant de savoir lire et écrire, disant, contant, se chantant des histoires. Puis elle s'est mise à écrire pour de vrai... vers 10 ans. Depuis, elle n'a jamais cessé d'effeuiller des mots, des poèmes, des nouvelles, des contes pour enfants, des textes de chanson.
Elle voulait être journaliste, écrivain, comédienne, ou chanteuse et elle a été tout cela, un peu dans le désordre.
Femme de radio sur Radio France, puis au Québec, elle animait encore ces dernières années deux émissions culturelles très écoutées sur la station Millenium de Perros-Guirec.
Parolière passionnée de musique, elle a composé une cinquantaine de chanson, dont certaines pour Julien Clerc (« Rio Negro » et « Maris-Louise », Album « Double Enfance », 2005)
Écrivaine reconnue et respectée, elle a publié aux éditions Le Bateau Ivre six ouvrages étonnants dont la beauté singulière séduit tous les publics.
Après avoir pas mal bourlingué, elle s’était établie en 2014 sur la Côte de granit rose, où elle s’est éteinte le 21 août 2019.

 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com