Rechercher
  • Le Bateau Ivre

À paraître le 6 mars : Jacques Perry, Théâtre

LE MARABOUT, comédie en deux actes (1)


Au plus épais d’une forêt, dans l’ombre humide, la cabane d’un bûcheron et de sa famille…

J’ai rêvé que ce soit le lien d’un langage de théâtre ni obscur, ni plat, ni précieux ni forcé, l’expression naturellement poétique et noble d’êtres violents et passionnés qui s’opposent durement les uns aux autres comme la forêt sombre à la colline soleilleuse.

La crise arrive tôt, si forte que tout devrait s’arrêter ou se dissoudre, par la mort ou la séparation. Je ne saurai jamais pourquoi descend alors du ciel un marabout. Je n’ai rencontré ni religieux d’Afrique ni oiseau qui porte ce nom. Cet oiseau-marabout-parleur n’était pas un deus ex machina, une commode machine de théâtre ; c’était le regard de l’autre, que nous devrions toujours inviter à observer nos vies, ni ange ni bête, moqueur et tendre comme le sont nos vrais amis.

Cet oiseau si humain parle. Il pouvait tirer la morale de la pièce et s’en aller pour ne plus revenir. Ce marabout-là en a décidé autrement.

Je n’avais plus qu’à ordonner la pièce pour lui obéir.


Jacques Perry


"Le Marabout" a été représenté en 1989 au théâtre de l'Essaîon, dans une mise en scène de José Valverde,

avec Jacques Amiryan, Annie Bertin, Françoise Bertin, Christian Fredric, Alida Latessa, Jacques Mignot.


(Françoise Bertin)








16 vues0 commentaire