©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com

 
Rechercher
  • Le Bateau Ivre

C'est le Printemps


C'est aux premiers jours du printemps que le phénomène se produit. Les fossés sentent la verdure neuve, la vase séchée. Des nuages passent ; le soleil et l'ombre se poursuivent. Les oiseaux, qui volaient par bandes, viennent de former les premiers couples. Le moustique attaque l'agriculteur ; l'homme éprouve le besoin de manger du veau froid dans des endroits inconfortables (c'est la tradition du pique-nique). La Mi-Carême lance dans la rue le sous-préfet déguisé en Peau-Rouge et le gendarme en bergère Watteau. Le papillon se marie au hasard des zéphyrs, attiré de loin par le parfum de la papillonne. L'homme devient plus affectueux : le jeune offre sa main, le vieux son testament. L'acridien mâle entonne le « chant nuptial » propre à bouleverser l'acridienne. L'amour égare les animaux les plus paisibles. L'escargot prélude au mariage par une sorte de « coup de poignard ». L'araignée mâle fuit l'épouse dévorante, et la mante avale son mari. L'érythropize danse devant les dames. L'anguille va se marier aux Sargasses. La sauterelle mord la cuisse de son époux mourant.


Alexandre Vialatte, La Montagne, 21 avril 1964.



10 vues