Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Disgrâce

Mis à jour : mars 24


Décor renouvelé. Silhouette plantureuse, loup noir et profusion de dentelles, il avait tout pour grimper au sommet de la littérature. Le cauchemar n’avait pas détruit sa vie, Il était seulement temps d’en inverser la courbe. D’en finir. Le corbillard était prêt, il monta sans barguigner tant l’attelage lui plaisait. Il effectuait ainsi une trajectoire ascendante juste au bon moment, ce fut l’éclipse du soleil dont il occupa la place. L’éclipse dura et dure encore, ceci expliquant cela. L’illusion fut totale, il crût s’extraire de l’utopie, devenir soleil et lune qu’il confondait alors qu’il demeurait immobile dans le sombre magasin de la fiction, dupliqué comme une bête, personnage coincé parmi les nœuds gordiens de la langue et les mots perdus. Devant ce merveilleux spectacle, il était nécessaire de se protéger les yeux de possibles lésions irréversibles. Gagné par une terrible émotion, il pleurait gaillardement dans les fossés humides où l’attelage avait versé, sa lectrice émue recueillait dans une suite de bocaux colorés son état mental exceptionnel transmuté depuis dans les milliards de pages qui suivirent cet état de disgrâce...


PatrickTillard, Un désir extrême (roman)


À paraître le 31 mars


9791092622508, collection Vert nuit, 432 pages, 26 €


À commander sur le site (boutique) ou sur les librairies en ligne françaises :

lalibrairie.com, chapitre.com, decitre.fr, furet.com, lagriffenoire.com, etc.

et les plateformes étrangères.


(Nicolas de Staël)

28 vues
 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com