Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Gilbert Pinna, Peut-être des falaises


Et là, en surplomb des criques, indifféremment, c’est la mer Méditerranée, l’océan ou bien la Manche. Le petit corps qui voit et qui frémit, une vigie. Peut-être des falaises, peut-être des calanques. Et puis, au beau milieu du vent, au beau milieu des dunes, ces histoires de débarquement, d’exode dans les ports. À l’est, dans les plaines, autour des fleuves, des lacs et des rivières, au ras du ciel et des forêts, dans une chaleur de fournaise, les baigneurs assommés qui dérivent sur les plages. On les croit disloqués, démunis, suspendus, dégagés. Ils sont ailleurs, arrimés, incandescents, vibrants, intenses. Je la connais cette moiteur, je la connais cette torpeur, douce, infuse, ce feu en nous.

Grand format, 80 pages, papier photo, 29 illustrations. 9791092622324, collection Titane, 25 euros

8 vues0 commentaire