Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Jacques Sternberg, Futurs sans avenir

À PARAÎTRE LE 2 MAI


Jacques Sternberg est né à Anvers en 1923. Après avoir été rédacteur dans un journal et libraire, il gagne Paris pour essayer d'y publier ses premiers livres. Mais il doit attendre plusieurs années pour voir paraître Le Délit (1954).

Sa bibliographie, considérable, comprend des romans (L'Employé, La Banlieue, Toi ma nuit), des récits de science-fiction (Entre deux mondes incertains, Univers zéro, Contes glacés), des pamphlets (Lettre ouverte aux Terriens), des anthologies, des chroniques, des recueils de dessin humoristique, des pièces de théâtre (C'est la guerre, monsieur Gruber).

Tous ces livres sont l'expression d'un univers assez noir qui n'exclut pourtant ni la tendresse ni la générosité mais qui, par rapport à la grande tradition romanesque française, constitue une surprenante « diversion ».



Neuf nouvelles composent ce recueil dont la première, Fin de siècle, est presque un petit roman – une anticipation à la fois subtile et effrayante de ce qui pourrait se passer en 1999. Au départ de tous ces récits, des questions d'apparence anodine et familière, puis un examen minutieux du futur qui est, presque toujours ici, une image à peine décalée de notre présent.


9791092622485, collection Bleu soleil, 464 pages, 26 € (distribution Sodis).

Magritte

24 vues
 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com