Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Mes couleurs de guerre

YANNICK KUJAWA, TOUJOURS L'INCONNU

Préface de Patrick Varetz

Lorsque j’étais enfant je rentrais le charbon dans la petite cour avec mon père. On chargeait la brouette à la pelle, on traversait le jardin potager et on allait déverser dans le grand bac prévu à cet effet. Cela durait quelques heures. J’aimais travailler avec lui, c’était un peu partager sa tâche, une partie importante de sa vie. On travaillait dans la bonne humeur, il me faisait des traits noirs avec un boulet de charbon. Sur les joues, le front, l’arête du nez. On riait. Je ressemblais à un Indien. À un Indien des Mines. Ou à un Africain des Mines. C’était mes couleurs de guerre. Les années ont passé, mon père est décédé, mais ces couleurs je les porte toujours en moi. La trace du charbon est grasse et tenace. Je l’aime. Elle a façonné mon visage, ma voix. Mes voix. Elle est mon encre. Quand j’écris.


9791092622515, collection Vert nuit, 168 pages, 18 €, distribution Sodis

0 vue
 

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com