Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Pour que le mot "mineur" résonne dans tous les postes

Mis à jour : juin 2

À paraître le 10 juin :

YANNICK KUJAWA, TOUJOURS L'INCONNU,(Fiction.s)

Préface de Patrick Varetz


Myriam

Si on m’avait dit que Marguerite Duras serait venue jusqu’ici. Je l’ai vue à la télé il y a peu, elle présentait son dernier roman, je crois, mais je l’avais déjà lue, j’avais découvert une partie de son œuvre, ses personnages pleinement dans la vie, dans les choses de la vie, mais en même temps complètement à côté, je les trouve irréels, vraiment. Leur manière de parler, ils parlent au-dessus du silence, ils flottent, comme effrayés, ils résistent pourtant, au gouffre. Elle a passé la porte, je ne l’ai pas vue tout de suite, je flânais dans les rayons, et puis elle est apparue, il a fallu un peu de temps pour que mon esprit comprenne, fasse le lien entre l’image sortie du téléviseur et cette silhouette en train de fumer une cigarette et qui regardait par la fenêtre les maisons de l’autre côté de la rue, ce corps qui parlait au bibliothécaire, ce corps petit, souriant, amène, à la voix ferme et douce, c’était celui de Marguerite Duras. Elle avait amené des livres. Que faisait-elle donc ici ?


J’ai tout de suite été emballée par l’idée, même si la situation pouvait paraître étrange, il n’y a que nous ici, d’habitude, il n’y a jamais que nous, qui nous croisons, qui nous parlons. Et puis là, tout d’un coup, elle, et deux journalistes de France Culture, sans compter le magnétophone. Nous n’avions même pas été avertis, j’ai trouvé la manière un peu cavalière, même si de passer un moment en sa compagnie pour parler de livres, me réjouissait plus que tout, bien que ça ne se soit pas vu tout de suite, je pense. Quand je me suis présentée, quand on s’est tous présentés, il n’est sorti de ma bouche qu’un mince filet de voix, comme si je m’excusais d’être là, comme si je m’étais retrouvé coincée, comme si je ne pensais qu’à une chose : me tirer de ce guêpier. Je ne sais même pas si elle a entendu, comment je m’appelais, je ne sais même pas si elle a compris que j’étais femme de mineur. Je ne l’aurais peut-être pas précisé s’il n’y avait pas eu le magnétophone, si le magnétophone n’enregistrait pas la moindre de nos paroles, mais puisqu’il était là, et qu’il enregistrait, je n’ai pas résisté, pour que le mot « mineur » résonne dans tous les postes de radio de France, je l’ai dit, je l’ai prononcé, pas assez fort sans doute.


9791092622515, collection Vert nuit, 168 pages, 18 €, distribution Sodis

0 vue
 

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com