Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Un phrasé fondé sur le souffle et le rythme

À paraître le 10 octobre


JEAN-MICHEL DEVÉSA, SCÈNES DE LA GUERRE SOCIALE

Collection Amarante, 152 pages, 18 €

9791092622539, distribution Sodis


Jean-Michel Devésa est professeur des universités, il enseigne à Limoges les littératures française et en français contemporaines. Persuadé que la forme aboutie de la critique et de la lecture ne peut être que l’écriture, c’est en 2008 qu’il commence à publier ses propres textes, d’abord sous nom d’auteur puis à partir de 2013 sous son patronyme.


S’il devait préciser ses « phares », il citerait une constellation d’écrivains relevant du surréalisme, du Nouveau Roman et de la revue Tel Quel. Tous ses efforts visent à participer à l’émergence d’un récit émancipé des illusions de la représentation et conforme à l’état actuel du monde et de la société ainsi que de leurs contradictions.


De ce point de vue, Bordeaux la mémoire des pierres (éd. Mollat, 2015) et Une fille d’Alger (éd. Mollat, 2018) ont constitué un tournant, c’est avec ces livres qu’il estime avoir trouvé sa voix et son style, en l’occurrence un phrasé fondé sur le souffle et le rythme, débarrassé des contingences de la ponctuation conventionnelle mais sollicitant une langue riche et soutenue, parfois précieuse.

85 vues
 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com