Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Une fille à fable

Vient de paraître :

CÉCILE DELALANDRE, LA BEZOTE, suivi de RESTE LA FORÊT

PRÉFACE DE LIONEL-ÉDOUARD MARTIN


Je viens d’enterrer ma Nini en Touraine et ma route m’a menée à Châteauroux. Il est tard. Tout est gris, désert, triste. Pas le cœur de m’y arrêter. Je poursuis. Mes pas me conduisent aux bordures de la ville vers une immense brasserie dont l’enseigne clignote comme une invite : « L’Escale » ! Un troupeau inoffensif de quinze tonnes repose comme dans un dortoir le long des murs bas de ce repère allumé jour et nuit. En face, de l’autre côté de la route, s’étale une ancienne base américaine qui sent encore le chewing-gum. A l’intérieur, une lumière goguenarde baigne dans la moule frite et graisse avec volupté une batterie de routiers et de noctambules divers et variés. J’entre. Accoudée au bar, j’accroche tout de suite mes mots à ceux d’une fille à fable. Elle se dit peintre et me peint sa vie comme sur une toile d’Hopper. Ça colore ma halte et je m’en laisse enduire. Elle se la joue punkette dans le look, vague cousine berrichonne échappée d’un tchao qui n’aurait que le pantin pour parenté. Et nos verres se vident sur la bière de sa vie... J’y vois surtout couler, dans un flot douloureux, son homme, son amour, son attache cambouis.


Extrait de La Bézote


9791092622492, collection Vert nuit, 152 pages, 18 €, distribution Sodis


(illustration : Edward Hopper)

25 vues
 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com