Rechercher
  • Le Bateau Ivre

Vient de paraître

C'est ce que Créon n'a pas su voir. C'est cela qui reste à apprendre.

Si la vie simple reste le dernier nom du destin, le désœuvrement lié à l'effondrement du monde fondé sur les différences statutaires ne peut plus signifier la mise au ban, l'indignité de ceux qui sont exclus de la division sociale du travail : « Adieu donc roi de Thèbes : Retourne au néant comme je vais à la rue qui m'accueille. »1 Le désœuvrement n'est pas statutaire, le désœuvré et les objets qu'il ramasse ne sont pas des déchets, qui sait si le désœuvrement et la maraude ne contiennent pas la promesse d'une œuvre, au moins, d'un usage des choses hors d'usage. Parole difficile à entendre en notre temps marqué par le mal-logement, mais qu'il faut accueillir comme une hyperbole : la rue qui accueille est foyer : et il n'est pas interdit de penser que le foyer n'est pas seulement domestique, mais qu'il est aussi politique.


Jean-Philippe Milet

in Antigone 2020 de Thierry Paillard, Editions Le Bateau Ivre


Illustrations de Gabriel Pollet

0 vue
 

©2019 by Editions Le Bateau Ivre. Proudly created with Wix.com